• Attendre c'est être entre l'immobilité et l'espoir

    J'attends,
    Une jolie phrase dont je pourrais me delecter quelque temps, la repeter sans fin
    "And my soul from out that shadow that lies floating on the floor, shall be lifted, nevermore!"
    J'attends,
    Une belle image qui s'etalerais sous mes yeux, comme celle de tout a l'heure, dans le jardin d'une ptite maison de sorciere.Une image de celle dont on  voudrait bien capter toute la beauté, la prendre en photo,la mettre en piece, details par détails, pour pouvoir partager cette vision : cette fois c'etait donc un jardin, arrangé en un delicieu bordel, d'arbres, de fleurs, de barriere en bois, et de pierres. Ou que vous posiez le regard, un chat, "il est la, il n'est plus la". Au fond , encore caché de tous les voisins, c'est tout paris qu'on contemple, à l'abris dans sa foret. A l'autre bout du jardin le surplombant legerement, la terrasse avec ses vieilles chaises et sa table en bois. Quand la nuit tombe, on peut poser une des vieilles couvertures qui trainent  sur ses genoux, et s'installer avec son ami, ses amis eclairés par multitudes de lampions, et de bougies. Dans le silence...
    J'attends,
    Un instant ou jrentrerais en moi meme, histoire d'arreter le temps, pour que toujours, toujours, je me souvienne de ce moment, et que je puisse le revivre sans fin. Meme si c'est triste quand il n'y a plus personne à qui dire : tu te souviens?

    Enfin non j'attends pas.
    Ce sont des choses que je cherche, tous les jours.


  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Septembre 2008 à 14:21
    Evocation
    dense avec des mots simples
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :