• Meler l'espoir et l'aventure...

     

     ..Aux vieilles histoires qu'on la peau dure

     

    « Vous êtes belles, mais vous êtes vides. On ne peut pas mourir pour vous.
    Bien sûr, ma rose à moi, un passant ordinaire croirait qu'elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c'est elle que j'ai arrosée. Puisque c'est elle que j'ai mise sous globe, que j'ai appris a aimer. Puisque c'est elle que j'ai abritée par le paravent et pour qui je me suis inquiété. Puisque c'est elle dont j'ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c'est elle que j'ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire et ne rien dire. Puisque c'est ma rose. Les hommes ont oublié cette vérité. Mais tu ne dois pas l'oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.
    Tu es responsable de ta rose... »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :